Pour la semaine de prière de l'unité des Chrétiens le groupe de prière du Chemin Neuf vous propose de vous laisser enseigner à partir d'une vidéo évoquant cette question qui a fait débat en son temps.

mardi 26 janvier 2010

au centre diocésain boulevard Beauvillé

  • 20h00 Temps de prière pour l'unité des Chrétiens
  • 20h35 Enseignement vidéo
  • 21h15 Partage
  • 21h50 Envoi

Le 31 octobre 1517, l'affichage des "95 thèses sur la vertu des indulgences" par le moine Luther qui remettent en cause les indulgences du Pape provoque la rupture entre les catholiques et les protestants, officialisée lors de la confession d'Augsbourg en 1530.

482 ans plus tard, le 31 octobre 1999, une déclaration commune est signée par l'Église catholique et la Fédération mondiale des Églises luthériennes : " C'est seulement par la grâce et non sur la base de nos mérites que nous sommes acceptés par Dieu. "

Le contenu de cet accord œcuménique est vécu de manière extraordinaire par Thérèse de l'Enfant Jésus (1873-1897), docteur de l'Église catholique, et le pasteur luthérien Dietrich Bonhoeffer (1906-1945), philosophe et brillant théologien allemand, exécuté en 1945 par le régime hitlérien. Tous deux nous offrent une convergence étonnante : Tout est grâce. La seule " œuvre " qui compte est désormais de s'abandonner au pouvoir purificateur et transformateur de l'amour gratuit de Dieu. Deux grandes figures sur la voie de l'œcuménisme.

 

la paroisse sur le site du diocese

QUETE POUR LA PAROISSE

Newsletter

POUR RECEVOIR LA FEUILLE PAROISSIALE DES SA PARUTION

MESSAGERIE

Catho 80

Eglise de France