L'année du prêtre

Le jeudi 10 juin 2010, une veillée a rassemblé les 15000 prêtres présents à Rome pour la clôture de l'année sacerdotale. Retrouvez ici les questions que les prêtres ont posé au Saint Père, et les réponses que Benoit XVI a adressé aux prêtres.

Ce fut une véritable marée blanche qui déferla sur la place Saint Pierre, ce vendredi 11 juin 2010.

15000 prêtres (dont 8 du diocèse d'Amiens, accompagnés de notre évêque), vêtus de leur aube et étole blanche, venus du monde entier se sont rassemblés autour de Benoit XVI pour concélébrer la messe de la Solennité du Sacré Cœur, qui clôture l'année sacerdotale. Au cours de cette concélébration sans précédent, les prêtres ont été invités à renouveler les promesses faites au jour de leur ordination. (lire la suite sur le blog du père Yves)

 

La Paroisse du Saint-Esprit a pleinement participé à l’Année sacerdotale voulue par le Pape Benoît XVI. Comment ? En ouvrant un dialogue de vérité, honnête et responsable.

« Avec l’ECP, nous dit le Père Yves Delépine, nous voulions poser la question: qu’est-ce qu’un prêtre ? Non pas ce qu’il fait, mais ce qu’il vit ». Chantal Lallement, coordinatrice de l’ECP précise : « il fallait à la fois parler de la vie du prêtre, de ce qu’on attend de lui ; et que lui nous dise clairement ce qu’il attend de nous ». Deux réunions sont alors organisées les 12 et 19 mars. La première consiste dans le témoignage de vie du Père Jacques Verdru (voir encadré) et du Père Bertrand Le Dieu, Curé de la Paroisse de Saint-Riquier. Christiane Wozniczka (de Rumigny) a apprécié : « j’aurais aimé avoir un fils qui eût une telle vocation de prêtre ! Ils en parlaient avec tellement de naturel et d’évidence ! On se disait : c’est formidable d’être prêtre ! ».

L’entretien commence quand le téléphone sonne. Le Père Verdru commande alors 6 kg de café, ajoutant : « comme d’habitude ! ». « C’est une dame de Saint Omer qui me fournit et je distribue ensuite aux prêtres d’Amiens ; ça dure depuis 30 ans ! » me dit Jacques en s’amusant. Ce n’est ici qu’une facette du personnage, celle de la simplicité et de la fidélité. Mais il y a en d’autres, encore plus estimables. « Il est important d’aller vers les autres, rappelle t-il. C’est la mission du prêtre : il faut bouger ! » D’où lui vient cette inclination ? Il avoue que ses origines minières dans le Pas-de-Calais l’ont marqué : « j’étais avec les jeunes, avec les familles, c’est-à-dire avec les mineurs. Etant gosse, j’ai voulu descendre au fond de la mine. » Et il est même descendu au fond de la vie des gens. « Ma vocation, c’est d’être à même d’aider le maximum de personnes rencontrées ». Les années passées dans l’Action catholique l’ont confirmé vers l’entraide : « d’abord on partage ; après, on aide à avancer ». Etonnant Jacques Verdru, toujours discret avec son sourire qui illumine le visage ! Sans faire de bruit, il soulève les montagnes. Exemple : depuis 22 ans, il côtoie le milieu des forains. « Nous ne les invitons pas : on va vers eux ». Chaque année, lors des samedis de juillet, ont lieu des rencontres de forains de la Somme qui se sont progressivement élargies aux forains des Provinces entières de Reims et de Lille. « J’appartiens à une génération de prêtres bousculés avant, pendant, après le Concile. Ordonné prêtre en 1960, j’ai pu dés lors vivre un bel éventail de ministères. » Que oui : Saint-Leu et la JOC, puis Abbeville, le Vimeu, puis retour à Amiens à Saint-Roch (sans oublier la Sécurité sociale pour les prêtres du Diocèse), puis Saint-Martin ! 50 ans de service sans relâche. Combien de rencontres, d’entre-aides, de prières et de messes ! Combien d’homélies si appréciées des fidèles ! Jacques n’a pas fini de … nous aimer !

Article de Bernard Fery
paru dans "Vivre Ensemble" de juin 2010

25 AVRIL 2010 – IVe DIMANCHE DE PÂQUES

Thème: Le témoignage suscite des vocations.

Vénérables Frères dans l'Épiscopat
et dans le Sacerdoce, chers frères et sœurs!

La 47ème Journée Mondiale de Prière pour les Vocations que nous célébrerons le 4ème dimanche de Pâques – dimanche du «Bon Pasteur» – le 25 avril 2010, me donne l'occasion de proposer à votre méditation un thème qui est bien en harmonie avec l'Année Sacerdotale: Le témoignage suscite des vocations. En effet, la fécondité de la proposition vocationnelle dépend avant tout de l'action gratuite de Dieu; mais, comme le confirme l'expérience pastorale, elle est aussi favorisée par la qualité et par la richesse du témoignage personnel et communautaire de ceux qui ont déjà répondu à l'appel du Seigneur dans le ministère sacerdotal et dans la vie consacrée: leur témoignage peut susciter chez d'autres le désir de répondre à leur tour, avec générosité, à l'appel du Christ. Ce thème est donc étroitement lié à la vie et à la mission des prêtres et des personnes consacrées. C'est la raison pour laquelle je voudrais inviter tous ceux que le Seigneur a appelés à travailler dans sa vigne, à renouveler la fidélité de leur réponse, surtout en cette Année Sacerdotale ouverte à l'occasion du 150ème anniversaire de la mort du saint Curé d'Ars, Jean-Marie Vianney, exemple toujours actuel de prêtre et de curé.

la paroisse sur le site du diocese

NEWLETTER DU DIOCESE

Newsletter

POUR RECEVOIR LA FEUILLE PAROISSIALE DES SA PARUTION

Catho 80

Eglise de France